Rouler à moto en montagne : les règles de sécurité à observer

Se déplacer avec une moto sur piste normale en pleine ville n’a rien à voir avec ce que vous réserve le circuit en montagne. Ces routes  peuvent  procurer l’agréable sensation de faire du racing comme dans une compétition du Grand Prix, mais elles regorgent cependant de dangers dont il faut que vous soyez averti. Il faut pour ainsi dire prendre quelques mesures de sécurité avant de se rendre en altitude, car il s’agit de bien plus qu’un simple jeu de moto.

Bien repenser aux règles de sécurité

Cela sous-entend que vous devez vous préparer à tout. Un motard averti le sait, la température de ces lieux varie constamment. Vous pouvez donc vous retrouver avec de la neige sur votre chemin, même si c’est en plein été. Mais ceci n’est rien en comparaison des phénomènes naturels qui peuvent se manifester à n’importe quel moment. Des vapeurs inattendues peuvent apparaitre, et parfois au tournant un froid qui contraste totalement avec la température sous le massif. Conduire une motocross dans ces conditions nécessite de se déplacer avec un matériel de pilote  ou des accessoires moto à toute épreuve (casque moto, bottes de moto, pantalon moto, combinaison de pluie, blouson), mais aussi et surtout de faire le plein de sa moto. Ce n’est pas dans les hauteurs que vous trouverez une station-service aussi facilement.
Se préparer en conséquence suppose aussi que vous avez pris le temps de faire une petite révision de votre moto avant d’aller affronter les rigueurs de la montagne. Et il vaudrait mieux, car une panne qui survient en haute montagne peut vous surprendre et vous mettre dans une situation bien embarrassante. Vérifier l’état de votre visière, celui de vos roues, de votre moteur, mais aussi et surtout de vos freins. Vous en aurez besoin pour entamer les virages.

Les règles de conduite à adopter en montagne

gîte d'étape en motoOn peut le dire, le maitre-mot de la course-moto sur des chemins aussi dangereux est la concentration. Là-haut, vous allez vous retrouver dans un environnement qui peut aisément vous déconcentrer. Un petit moment d’errance et vous pouvez rapidement vous trouver hors-piste après avoir heurté la paroi d’une montagne, ou vous retrouver contre le dispositif de sécurité qui lui-même est assez fragile.
Vous devez aussi savoir que l’état des routes dans les montagnes n’est pas le même qu’en ville. Au sommet, attendez-vous aux conditions les plus extrêmes, tant en ce qui concerne la météo que l’état des tronçons. Les véhicules gros porteurs peuvent par ailleurs apparaitre à  tout moment et occasionner des accidents.  Il en est de même pour les oiseaux. Et bien que leur taille soit plutôt minime, l’effet de surprise est susceptible de vous faire perdre le contrôle, notamment dans les virages.
Maintenant, si vous-vous sentez doté de la passion-moto nécessaire à cette aventure d’adrénaline, il est aussi important que vous intégriez le fait que rouler à moto en montagne n’est pas réservé aux amateurs. Il vous faut donc un permis moto, c’est le minimum requis pour vous lancer.

Partager surShare on FacebookShare on Google+Tweet about this on Twitter