Les faux préjugés sur les femmes qui voyagent

On dit toujours que les femmes emportent mille et une choses dans leur valise lorsqu’elles voyagent, qu’elles ne savent pas lire une carte ou encore qu’elles ratent toujours leur train à force de prendre mille ans pour se préparer. Bref, les préjugés sur les femmes ont la vie dure ! La question que l’on se pose est : il y –a-t-il une part de vérité dans ces « on-dit » ?

Les femmes ne savent pas lire les cartes routières

Il se dit que : « les hommes seraient plus aptes à déchiffrer les cartes routières que les femmes ». D’ailleurs, une étude réalisée par Kimura en 1999 pour le MIT Press vient conforter cette thèse. Cependant, ce n’est qu’un préjugé parmi tant d’autres, car les femmes savent bel et bien lire une carte et ces stéréotypes n’ont plus lieu d’être. Le domaine de la conduite n’est plus réservé aux hommes et on retrouve aujourd’hui des femmes qui peuvent à la fois changer un pneu crevé, lire une carte, se situer avec le GPS et regarder sous le capot en cas de panne. Les femmes sont de plus en plus nombreuses à choisir de voyager seules ou à faire un road-trip avec des copines sans se perdre en cours de route et cela tend à éliminer ces préjugés !

Les femmes ne peuvent pas emporter moins de trois valises

« Les femmes ont tendance à tout emporter avec elles lorsqu’elles voyagent, même des choses inutiles » : ce constat est assez machiste, car non, les femmes n’ont pas toute cette manie d’emporter mille et une choses dans leur valise. Une aventurière sait à quel point il est important de voyager léger. Dans leurs valises, on retrouve ainsi dans la plupart des cas, une trousse de toilette qui contient des produits d’hygiène lavables, mais aussi des produits pour la douche et les cheveux. On y retrouve également quelques vêtements et chaussures, dont des indispensables comme les chaussures de marche, un pyjama, etc. La valise peut également contenir un appareil photo, un guide, un livre pour passer le temps, une lampe de poche, etc. En somme, un bagage à main et une valise à roulettes devraient suffire à contenir toutes leurs affaires.

Les femmes ne savent pas conduire

femme et conduiteComme pour le préjugé sur la manière de lire une carte, les mauvaises langues énoncent que « les femmes ne savent pas conduire, qu’elles sont dangereuses au volant, etc. ». Il semblerait encore une fois que ce ne soit que des suppositions. Une récente étude réalisée pour l’assureur MMA vient en effet taire les a priori en énonçant que 91 % des hommes pensent que les femmes sont de bonnes conductrices, mais il semblerait qu’ils soient nombreux à ne pas l’assumer aux yeux de ces dernières. Cela démontre que ces préjugés sont faux et que même si une femme sur dix ne sait pas conduire, il ne faut pas en faire une généralité. Ce qu’en on tire, c’est que les préjugés sur les femmes sont sans fondements.

Partager surShare on FacebookShare on Google+Tweet about this on Twitter